De la légèreté des plumes, s'envole le vert de la nature jusqu'à la douceur du bleu du ciel

Publié le 4 Juin 2011

Les balades dans la nature me portent

à la découverte d'un langage des plus subtiles et raffinés

aux formes multiples et variées.


La saison chaude en ce moment,

fait que les oiseaux perdent de leurs plumes

pleine de douceur et de tendresse pour leur nid.


Je les ai rajoutées à la peinture pour les feuilles

avec quelques paillettes d'or pour les pétales de fleurs.

S6003085

 

 

Leurs plumes servent aux oiseaux à tracer des lignes dans le ciel.

(Sylvain Tesson)

 

L’aphoriste est un peintre sans pinceau,

un photographe sans appareil.

Elle ou il se contente des mots pour saisir l’instant.

Il transforme le réel en paroles.

Le bonheur ne se trouve pas toujours dans un ciel éternellement bleu,

mais aussi dans les choses les plus simples.

(Carmen Sylva)

 

Rédigé par Patoue PETIT

Publié dans #Peinture sur ardoise

Repost 0
Commenter cet article