Que le vent souffle l'air des embruns et rallume enfin les feux de l'espoir

Publié le 19 Juin 2011

Commençons par ce bouquet composé de roses sauvages et de lavande cueillies

aux abords des écluses à Marseille les Aubigny,

des petits restaurants, des commerces aussi attirants

qu'il ne manque plus qu'une seule étincelle

pour faire renaître le feu d'un espoir d'être réhabilités,

dans le secret de leur abandon,

tout a été déserté, restent quelques amis éclusiers,

des navigateurs redressant la barre de leur péniche,

ne vivant qu'à l'heure du jour et du soleil

libres, bohèmes, parfois artistes peintres au coeur de la nuit :

 

S6003132.JPG

S6003007.JPG

Photo-350.jpg

Photo-265.jpg

Quelques citations en éclaboussure de peinture couleur feu :

 

S6003202

 

La profondeur et la figure des côtes,

les vents et les courants altèrent tellement la hauteur des marées,

qu'il n'y a peut-être pas deux endroits sur la terre

où elle soit exactement la même.

(Jean le Rond d'Alembert)


Autour de Bosserville, les grands vents tourmentent le ciel

et balayent la Lorraine dont le coeur sommeille.

(Maurice Barrès)


Les drapeaux acceptent les services des vents les plus exotiques.

  (Sylvain Tesson)

Rédigé par Patoue PETIT

Publié dans #Peinture sur ardoise

Repost 0
Commenter cet article